Personne coopérante volontaire conseillère en entrepreneuriat féminin – Guinée At Fondation Paul Gérin-Lajoie


LIEU DU VOLONTARIAT : À distance
LIEU DE L’ORGANISATION PARTENAIRE : Guinée
DURÉE : 1 à 3 mois (flexible, avec engagement minimum de 10 heures/semaine)
DATE DE DÉBUT SOUHAITÉE : Dès que possible

LE PROGRAMME CLÉ
Ce mandat s’inscrit dans le cadre du Programme CLÉ mis en œuvre par un consortium composé de la Fondation Paul Gérin-Lajoie, Éducation internationale et la Fédération des cégeps, et financé par Affaires mondiales Canada (AMC). Le Programme CLÉ a débuté en 2020 et sera en cours jusqu’en 2027 dans 6 pays, soit au Bénin, au Cameroun, en Guinée, au Rwanda, au Sénégal et au Togo. Le programme CLÉ vise à accroître le bien-être économique et social des populations les plus marginalisées et les plus vulnérables, en particulier les filles et les femmes, par l’amélioration de la qualité de l’éducation de base, de l’enseignement secondaire et de la formation technique et professionnelle. Pour ce faire, le Programme CLÉ compte renforcer les capacités d’une quarantaine de partenaires dans la mise en œuvre d’initiatives et de services éducatifs de qualité, plus inclusifs, plus novateurs et plus durables sur le plan environnemental, et qui font progresser l’égalité de genre.

DESCRIPTION DU MANDAT
Un mandat pour une personne coopérante volontaire en entrepreneuriat féminin est à pourvoir en
Guinée.

En Guinée, le Programme CLÉ souhaite appuyer la Fondation Internationale TIerno et MAriam (FITIMA), une organisation non gouvernementale fondée en 2003 qui a pour mission l’amélioration de la qualité de vie des enfants en situation de handicap ainsi que la protection et l’autonomisation des femmes, notamment celles en situation de vulnérabilité. Pour se faire, elle intervient dans les domaines de la santé et de l’handicap, de l’éducation spécialisée et inclusive et de la promotion de la femme.

Afin de renforcer son intervention en matière d’autonomisation des femmes, FITIMA souhaite mettre en place des formations en entreprenariat féminin dans le but de permettre à ces femmes de subvenir à leurs besoins fondamentaux. La personne conseillère en entrepreneuriat féminin appuiera l’équipe de FITIMA dans la conception de modules de formation ainsi qu’à la formation de son personnel sur ces modules. Les bénéficiaires de ces formations seront les 25 femmes mères d’enfants en situation de handicap (ESH) et vivant dans une grande précarité qui sont appuyées par FITIMA.

La personne conseillère en entrepreneuriat féminin faisant l’objet de ce mandat sera sous la supervision de la personne représentante pays et sera en relation avec les membres de l’équipe programme du consortium.

En fonction des besoins, et sans se limiter à ce qui est mentionné, la personne coopérante volontaire devra assumer les responsabilités suivantes :

● Évaluer les besoins de formation en entrepreneuriat auprès des bénéficiaires de la formation ;
● Accompagner FITIMA dans la conception d’une formation (modules et outils) en entreprenariat féminin ayant minimalement les modules suivants :

  • Les démarches d’identification des marchés potentiels “rentables”
  • La structuration de l’idée d’entreprise (l’entrepreneur et son projet)
  • Le plan marketing, la promotion et la vente
  • La planification et la gestion financière
  • La préparation de documents de demande de micro-financement

● Former le personnel de FITIMA (formation de formateurs) aux modules de formation
● Proposer un mécanisme et des outils de suivi des formations auprès des femmes.

COMPÉTENCES REQUISES
● Titulaire d’un diplôme supérieur en gestion, entrepreneuriat ou tout autre diplôme jugé pertinent;
● Au moins 3 ans d’expérience dans le domaine d’accompagnement à l’autonomisation des femmes;
● Connaissances des problématiques liées à l’entreprenariat féminin pour des personnes en situation de vulnérabilité (un atout)
● Une bonne expérience de l’utilisation d’approches participatives ;
● Expérience reconnue en pédagogie et animation de groupe;
● Maîtrise de la langue française écrite et parlée;
● Faire preuve d’autonomie et de débrouillardise;
● Bonne capacité de communication interculturelle;
● Connaissance d’au moins une plateforme de visioconférence.

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ
● Être une personne citoyenne canadienne ou résidente permanente du Canada.
● Avoir son propre ordinateur, une bonne connexion internet et le matériel informatique nécessaire pour réaliser le mandat.

CONDITIONS OFFERTES
● Mandat de personne coopérante volontaire à distance.
● Possibilité d’avoir une allocation mensuelle selon le nombre d’heures réalisées (à partir de 21 heures par semaine).
● Accompagnement du début à la fin du mandat.

How to apply

POUR POSTULER

Les personnes intéressées par le mandat doivent envoyer une lettre de motivation et un curriculum vitae à l’adresse recrutement@pcvcle.ca

Le processus de sélection se fait de manière continue. Il est demandé aux personnes candidates d’intituler l’objet de leur courriel selon le modèle suivant : « Titre du mandat – Pays – NOM, Prénom ».

Il est important de noter que du personnel attitré au recrutement des volontaires dans les trois organisations partenaires du Programme CLÉ pourra avoir accès aux dossiers de candidature.

Seules les personnes retenues à la suite de l’analyse du dossier de candidature seront contactées.

ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish